Plan Local d’Urbanisme Intercommunal

Par une délibération du 25 juin 2015, le conseil communautaire du Grand Périgueux a décidé du transfert de la compétence de planification de l’urbanisme. Cela a pour principale conséquence le lancement du travail d’élaboration d’un Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi), en substitution des documents locaux.

Ce PLUi devrait être élaboré en 3 ans environ, et dans l’attente, les documents d’urbanisme communaux (POS, PLU ou Carte Communales) restent applicables.

Le PLUi est un outil de planification de l’aménagement et du développement du territoire, à la fois stratégique et opérationnel, car il permet d’appliquer, jusqu’à l’échelle de la parcelle, la politique communautaire. Il intégrera, outre l’urbanisme et dans un travail constant entre les élus communaux et communautaires, les politiques d’habitat, de transport et de mobilité, de lutte contre le réchauffement climatique, de paysage et de biodiversité. Le PLUi a pour vocation de substituer la cohérence et la complémentarité au morcellement des politiques et des territoires, c’est donc un acte fondateur de l’intercommunalité. »

Pour compléter cela, la délibération de prescription du PLUi a été prise le 26 novembre 2015 par le conseil communautaire. L’année 2016 a été consacrée à la préparation du cahier des charges de cette mission et à réaliser la procédure de marché public. Le travail des bureaux d’études sélectionnés et du groupement AT’METROPOLIS a commencé début 2017.

Le calendrier fixé par les élus est d’aboutir à une approbation du PLUi fin 2019. Durant l’ensemble de la procédure qui va donc durer 3 ans, 35 réunions publiques sont prévues. La première session de 7 réunions publiques vient de se terminer, mais il y en aura 4 autres, et à chaque fois une réunion à Agonac, en tant que commune relais de la concertation avec le public. L’enquête publique en elle-même aura lieu en 2019, quelques mois avant l’approbation du PLUi.